L’histoire du Dom Pérignon

Qui ne connaît pas le Dom Perignon ? Depuis des dizaines d’années, ce champagne s’invite sur de nombreuses tables et est l’allié parfait pour une ambiance festive réussie. Loin d’être une nouveauté, le nom de cette bouteille est connue depuis déjà plusieurs siècles. On vous propose aujourd’hui de faire un petit tour dans l’histoire pour en connaître un peu plus sur ce très célèbre champagne Dom Perignon .

L’histoire du Dom Pérignon, ce champagne célèbre dans le monde entier

L’histoire du Dom Pérignon
L’histoire du Dom Pérignon

 

Le Dom Pérignon aux origines

Ce nom nous vient de la fin du 17ème siècle où un moine du monastère de Hautvillers, Dom Pierre Pérignon se fixa l’objectif de créer le meilleur vin possible. Pour cela, il commença sont travail en faisant un assemblage de plusieurs cépages. Grâce à lui, cette méthode consistant à assembler plusieurs raisins devint une véritable référence. La légende dit que le champagne fut découvert au hasard. Il semblerait qu’en voulant conserver son vin, Dom Pérignon remarqua que la bouteille explosa. Ceci est normalement dû au gaz dégagé par la fermentation de la boisson. De cette anecdote, le champagne fut créé et devint un véritable nectar qui n’était disponible qu’aux personnes qui en avaient les moyens.

Au fil du temps, l’appellation Dom Pérignon se positionna comme une véritable référence en matière de champagne. À l’époque, le breuvage fut servi à la table du roi pour finalement apparaître des siècles plus tard à la main de Marylin Monroe ou bien aux côtés du très célèbre James Bond.

Comment le Dom Pérignon fut découvert ?

Vous l’aurez certainement compris, la légende de Dom Pérignon date de la fin du 17ème siècle, plus précisément de l’année 1668 où Dom Pierre Pérignon mettra tout en œuvre pour remettre en état les caves, les celliers et les pressoirs de l’abbaye de Hautvillers. Pour plus de précision, le Dom Pérignon résulte d’une association de différents raisins avant de les pressurer. Pour ce faire, le moine s’aidait des raisins qui étaient récoltés dans les vignobles des alentours. À l’époque, les vignerons étaient dans l’obligation de fournir une partie de leur récolte au monastère ce qui rendait la tâche de Dom Pérignon beaucoup plus simple. Afin de réduire au maximum les défauts du vin, il travailla dur sur les différents mélanges de grappes. Son objectif était simple : trouver le goût le plus exceptionnel possible.

Au fil du temps, le moine arriva à trouver les assemblages les plus parfaits pour proposer une boisson aux saveurs inégalables. Comme nous l’avons dit précédemment, le champagne semble résulter d’un pur hasard alors que Dom Pérignon travaillait sur la conception de son vin. En effet, la fermentation du vin faisait exploser les bouteilles si elles étaient parfaitement hermétiques. Cette explosion est certainement due au dispositif de coulage de cire que le moine utilisait comme bouchon. Pour conserver ses précieuses bouteilles, il mit au point le célèbre bouchon de liège. La légende dit qu’il fut également à l’origine de la flûte de champagne.

Les productions de Dom Pérignon furent très prisées à cette époque. À la mort de Dom Pérignon, le prix baissa quelque peu, mais pas sa popularité. Pour retrouver le meilleur millésime, il faudra attendre quelques siècles, plus précisément 1921.

Enregistrer

Retour en haut