0 960 152 404 (prix d'un appel local)
|
Nous contacter par email
MENU

cadeauvin

Livraison sous 24h avec
Gratuite a partir de 250€ d'achat!
J’ai un compte Connexion Mon panier (0) Votre panier est vide

Rhum Summum 12 ans Finished Malt Whisky - République Dominicaine

Rhum Summum Finished Malt Whisky
Avis cadeauvin
Prix
62,00

1 Rhum Summum Solera 12 ans Finished Malt Whisky  - 43° - 70cl - République Dominicaine


Rhum Summum Solera 12 ans Finish Malt Whisky :
Vieilli 12 ans en méthode Solera, il a passe 6 mois de plus dans des futs de chêne ayant contenu les single malts de la distillerie Ben Nevis
Nez : notes boisées.
Bouche : pain grille, bois de santal.
Finale : vanille, notes boisées et amande douce.

Lancée en 2014, la marque Summum revendique avec force son origine dominicaine, un pays beaucoup plus connu en tant que destination touristique que pour son rhum. Et pourtant, c’est ici que l’on trouve l’une des premières traces écrites d’une récolte de canne à sucre en 1515, année qui voit l’exportation de sucre vers l’Espagne. C’est Christophe Colomb lui-même qui a planté les premiers plants en décembre 1493. Mais il faudra attendre le milieu du 18e siècle pour que le rhum s’implante vraiment. On compte 173 distilleries en 1791 et même dix de plus en 1806. Le chiffre ne cessera de décliner jusqu’à aujourd’hui ou seules deux sociétés sont encore en activité sur l’ile, dont Brugal qui produit Summum dans l’une de ses trois distilleries implantées en République Dominicaine. Sélectionné et assemblé par le négociant Oliver y Oliver, l’un des acteurs majeurs du rhum aux Caraibes, Summum est un rhum issu de pur jus de canne à sucre. Une vraie particularité dans une région qui privilégie les rons de tradition espagnole. D’ailleurs, le créateur de Summum, Juan Alberto Alvarez s’appuie sur la technique solera pour le vieillissement de ses eaux-de-vie. Ce système, popularisé par les xérès espagnols, avait été importé à Cuba en 1872 avant d’être aussi utilisé en République Dominicaine après la révolution castriste. La tradition y est donc fortement ancrée depuis des années maintenant et le process parfaitement maitrisé. Comme souvent, les barriques utilisées sont des ex-futs de bourbon. Ce sont eux qui apportent le côté gourmand et vanillé de Summum Especial 12. En revanche, les trois autres versions de la gamme bénéficient d’un affinage supplémentaire, en ex-futs de cognac (maison Normandin-Mercier), en ex-futs de whisky (distillerie Ben Nevis dans les Highlands écossais) et en ex-futs de Sauternes (Chateau d’Arche). Etonnant.

Rhum Summum 12 ans Finished Malt Whisky - République Dominicaine

1 Rhum Summum Solera 12 ans Finished Malt Whisky  - 43° - 70cl - République Dominicaine

Avis cadeauvin


Rhum Summum Solera 12 ans Finish Malt Whisky :
Vieilli 12 ans en méthode Solera, il a passe 6 mois de plus dans des futs de chêne ayant contenu les single malts de la distillerie Ben Nevis
Nez : notes boisées.
Bouche : pain grille, bois de santal.
Finale : vanille, notes boisées et amande douce.

Lancée en 2014, la marque Summum revendique avec force son origine dominicaine, un pays beaucoup plus connu en tant que destination touristique que pour son rhum. Et pourtant, c’est ici que l’on trouve l’une des premières traces écrites d’une récolte de canne à sucre en 1515, année qui voit l’exportation de sucre vers l’Espagne. C’est Christophe Colomb lui-même qui a planté les premiers plants en décembre 1493. Mais il faudra attendre le milieu du 18e siècle pour que le rhum s’implante vraiment. On compte 173 distilleries en 1791 et même dix de plus en 1806. Le chiffre ne cessera de décliner jusqu’à aujourd’hui ou seules deux sociétés sont encore en activité sur l’ile, dont Brugal qui produit Summum dans l’une de ses trois distilleries implantées en République Dominicaine. Sélectionné et assemblé par le négociant Oliver y Oliver, l’un des acteurs majeurs du rhum aux Caraibes, Summum est un rhum issu de pur jus de canne à sucre. Une vraie particularité dans une région qui privilégie les rons de tradition espagnole. D’ailleurs, le créateur de Summum, Juan Alberto Alvarez s’appuie sur la technique solera pour le vieillissement de ses eaux-de-vie. Ce système, popularisé par les xérès espagnols, avait été importé à Cuba en 1872 avant d’être aussi utilisé en République Dominicaine après la révolution castriste. La tradition y est donc fortement ancrée depuis des années maintenant et le process parfaitement maitrisé. Comme souvent, les barriques utilisées sont des ex-futs de bourbon. Ce sont eux qui apportent le côté gourmand et vanillé de Summum Especial 12. En revanche, les trois autres versions de la gamme bénéficient d’un affinage supplémentaire, en ex-futs de cognac (maison Normandin-Mercier), en ex-futs de whisky (distillerie Ben Nevis dans les Highlands écossais) et en ex-futs de Sauternes (Chateau d’Arche). Etonnant.

Rhum Summum Finished Malt Whisky